La vente selon Dardelin Conseils

Si vous l’ignorez, c’est que vous étiez en voyage dans une autre dimension, ou que vous avez vécu les 20 dernières années dans une grotte, façon Platon : le monde a changé pour devenir numérique.

Or, si la plupart des entreprises ont adopté l’outil digital dans leurs formations, rares sont celles qui l’ont vraiment apprivoisé, en développant efficacement la posture digitale de leurs commerciaux. Parce que pour transformer des commerciaux B2B en gourous du numérique, il ne suffit pas de leur donner un smartphone ou une tablette équipés de logiciels dédiés. Encore faut-il qu’ils sachent en tirer parti.

Dans notre série sur la mise à jour des capacités de vos commerciaux B2B, nous avons donc imaginé deux articles qui apportent un éclairage un peu différent, et vous proposent constats et solutions vous permettant de réussir cette transformation et ne pas vous retrouver avec des mutants du Minitel en guise de commerciaux numérisés.

Cliquer sur Refresh pour booster son efficacité commerciale !

Sur un ordinateur, la touche de fonction F5 est celle qui force le rechargement d’une page web. Cela permet de vérifier si quelque chose de nouveau est arrivé, comme un mail, un message ou un nouveau post sur un forum ou un blog.
Opérer cette bascule nécessaire du B2B au G2G, c’est bel et bien appuyer sur la touche F5 du clavier de son business model pour y ajouter une nouvelle ligne.
La chose peut faire peur mais l’objectif est louable et rentable : conserver ses clients, en attirer de nouveaux et booster sa compétitivité.

Qui consomme agit

La relation client a changé parce que le client a changé, lui aussi, avec l’arrivée d’internet. C’est désormais un grand garçon ou une grande fille, en pleine possession de ses moyens et bien plus sûr de son fait. Il a, à sa disposition, des outils puissants qui lui permettent de s’informer, de comparer et de devenir un expert produit tout seul dans son coin. La chose est d’autant plus stratégique qu’au final, il peut commander sur internet, 24h/24, 7j/7 et partout dans le monde sans aucune difficulté.
Ne pas tenir compte de cet aspect c’est prendre le risque de se tirer une balle dans le pied, qui plus est, avec un bazooka.

Le client est ROI et c’est aussi votre R.O.I.

Parce qu’il est plus réactif, plus attentif, plus informé, le client attend autre chose qu’une « simple » relation commerciale à l’ancienne. Amener vos commerciaux à adopter une vraie posture digitale, c’est leur donner les moyens de réagir plus vite. C’est leur permettre de répondre aux problématiques que cherchent à solutionner leurs clients, d’anticiper leurs questions de manière à pouvoir leur proposer des services et des fonctionnalités largement supérieurs à tout ce qui pourrait être fait d’un coup de souris sur le web.

Mais alors, comment se sortir le digital de la poche pour se mettre au travail ?

Nous pourrions vous répondre que c’est une bonne question, et que nous vous remercions de l’avoir posée et en rester là, mais vous savez bien que Dardelin Conseils n’abandonne jamais.
Il faut des solutions concrètes pour vous permettre d’orienter l’approche digitale de vos commerciaux B2B.
Nous avons donc imaginé les éléments de réponse à cette question… À découvrir ici

cta-demogratuite-dardelin

Retour Contactez-nous

0 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez deux fois par mois les articles de « La Vente selon Dardelin » en renseignant les champs suivants :

*Champ obligatoire