La vente selon Dardelin Conseils

Et si c’était en fait le Retail qui tuait le Retail ?

En 27 ans de pratique, j’ai croisé nombre d’ambulances convoyant, sirènes hurlantes, les enseignes les plus prestigieuses aux urgences… Abercombie & Fitch, Promod, La Grande Récré… Des plus grandes enseignes aux petits commerçants de quartier, tous ont été victimes d’un fatal blitzkrieg numérique mené par le plus sanguinaire des pirates : Jeff Bezos, fondateur d’Amazon.

Du moins est-ce l’avis général.

Mais si les choses étaient si simples, une bonne coupure de courant suffirait à rendre son lustre au Retail… Or rien ne semble y faire.

Et si les principaux responsables du déclin des retailers étaient les retailers eux-mêmes ?

Inutile de pousser des cris d’orfraie. Les faits sont là : Amazon ou pas, les retailers n’ont pas su concilier les trois piliers de la réussite que sont l’Humain, le Lieu de Vente et le Digital. Le développement du e-commerce n’a fait qu’accentuer le décalage.

Cette conviction, forgée au fil des ans, m’a amené à imaginer une approche nouvelle, à la fois innovante et exigeante.

En comparant l’expérience client en magasin avec celle que l’on peut rencontrer lorsque l’on se rend dans un restaurant de qualité, on met en lumière les points de fixation, les errements, les erreurs.

De cette analyse et de l’étude approfondie des éléments de la réussite d’Amazon, j’ai déterminé les deux axes qui structurent le SMART CONCEPT STORES©.

C’est le fruit de ces réflexions que je vous livre aujourd’hui dans la première partie de ce Livre Blanc que je vous invite à télécharger ICI.

Je vous souhaite une bonne lecture.

Retour Contactez-nous

0 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez deux fois par mois les articles de « La Vente selon Dardelin » en renseignant les champs suivants :

*Champ obligatoire